Coachella : les 10 meilleures performances de tous les temps

Coachella : les 10 meilleures performances de tous les temps

Coachella 2020

Coachella 2020

Indio, CA, États-Unis d'Amérique


Vingt ans après d'humbles débuts en 1999, Coachella est devenu un incroyable spectacle de deux week-ends, honoré par les plus grands artistes du monde ainsi que par les nouveaux talents les plus prometteurs. Année après année, Coachella enchante et surprend, avec des programmations exceptionnelles et des réunions de groupes des plus épiques. Une chose est sûre, son titre de "Meilleur festival de musique américain" est plus que mérité.

Pas de doute, aucun artiste ne refuserait de se produire sur la scène de l'un des plus grands festivals du monde ! C'est justement ce qui a permis à Coachella d'offrir au fil des ans des programmations époustouflantes et mémorables, faisant entrer sa Main Stage dans l'histoire plus d'une fois.

Retour sur les dix meilleures performances du géant californien, à l'occasion de son vingtième anniversaire.


Beyoncé, 2018

 

Surnommée Beychella, la performance de Beyoncé à Coachella était sans doute l'une des plus attendues de cette édition, et son annulation l'année précédente n'y était pas pour rien. Première femme noire en tête d'affiche du festival, elle s'est encore une fois imposée comme la Queen B lors de ces deux heures de show.

Avec une entrée mémorable sur nul autre que son hit "Crazy In Love" des années 2000, son set était sublimé par l'une des productions les plus pointues que le festival ait jamais vues.

Défendant fièrement la cause noire avec des titres tels que "Lift Every Voice and Sing" et des citations de Malcolm X entre ses chansons, Beyoncé a mêlé musique et histoire devant un public de quelque 100 000 fans.

Évidemment, la chanteuse a également offert à son public des invités surprise tels que Solange ou encore Jay-Z, sans oublier une réunion exceptionnelle de Destiny's Child, pour un show hors du commun.


Prince, 2008

 

De moins en moins présent sur scène à l'époque, Prince a mené la danse de Coachella avec son show, en tête d'affiche de l'édition 2008.

À son annonce, la programmation a immédiatement été considérée comme la meilleure de toute l'histoire de Coachella, avec The Verve, Portishead, Raconteurs ou encore Roger Waters. Lorsque Prince, le géant de la pop, a également confirmé sa présence quelques semaines avant l'événement, les fans sont devenus encore plus fous.

26 avril. Prince prend la scène d'assaut. Sans se contenter d'hypnotiser la foule avec ses plus grands hits, Son Altesse Royale a également offert à ses fans de superbes reprises, comme "The Glamorous Life" de Sheila E., "Come Together" des Beatles et "Rock Lobster" de The B-52, sans oublier "Creep" de Radiohead, qui est par la suite devenue virale sur Internet.


Daft Punk, 2006

 

Sans doute le meilleur set électro de tous les temps à Coachella, le show de Daft Punk a marqué le début d'un nouvelle ère pour la musique dance en 2006.

Il y a plus de dix ans, la Sahara Tent a bien failli imploser, sous la pression des 40 000 personnes qui ont tenté de pénétrer dans un espace conçu pour 10 000 individus. Et pour cause, tous voulaient assister à l'incroyable set du duo français, désormais culte.

Transformant la musique électro en style populaire dès les années 2000, le groupe a également introduit la production de pointe et les scénographies futuristes qui sont aujourd'hui typiques de tout événement EDM.


Dr. Dre et Snoop Dogg, 2012

 

Dr. Dre et Snoop Dogg ont sans doute offert à Coachella la performance la plus inattendue de tous les temps, toutes scènes confondues.

Les deux légendes du hip-hop ont transcendé la Main Stage en ressuscitant Tupac Shakur, le légendaire rappeur West Coast, assassiné en 1996. Des fans ébahis ont alors contemplé sa réincarnation holographique interpréter "2 of Amerikaz Most Wanted" et "Gangsta Party" aux côtés de Snoop Dogg et Dr. Dre. Un moment hors du temps, qui a laissé le public sans voix.

Et comme si faire revenir le rappeur le plus regretté du monde ne suffisait pas, le duo a également invité sur scène des guest-stars de choix, telles que Wiz Khalifa, Kendrick Lamar, 50 Cent, Tony Yayo, ou encore Eminem, pour le plus grand plaisir de la foule.

Entre des invités surprise de renom et un 2Pac holographique, aucun doute, le show de Snoop Dogg et Dr. Dre restera gravé dans les mémoires.

 


M.I.A., 2005

 

Le passage de M.I.A. sur la scène Gobi en 2005 a très clairement marqué un tournant dans la carrière de la chanteuse. Petite nouvelle à l'époque, elle avait alors expliqué qu'il s'agissait de son tout premier festival, avant de s'adonner à un show débordant d'énergie.

M.I.A entre dans l'histoire de Coachella à la fin de ses 50 minutes de set, en étant la toute première artiste à obtenir un rappel dans une tente. Que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, la foule a dansé sans répit, manifestant ainsi un enthousiasme des plus vifs, du jamais vu pour un si jeune talent.

Trois ans plus tard, M.I.A. est revenue à Coachella (sur une scène bien plus grande), et elle était alors l'artiste la plus attendue de l'édition.

 


Kanye West, 2011

 

En tête d'affiche de Coachella en 2011, Kanye West a mis le feu à la Main Stage. Après avoir survolé la foule juché sur une grue, le rappeur a rejoint une scène débordant de danseurs de ballet, pour y interpréter ses meilleurs titres. Résultat, une performance considérée comme l'un des meilleurs shows de hip-hop.

Son incroyable setlist, de pas moins de 26 titres, était composée de hits comme "Gold Digger", "Jesus Walks" ou encore "Stronger", mais aussi de titres plus récents, le tout accompagné par une armée de danseurs et des invités tels que Bon Iver et Pusha T.

À la fin de son set, Kanye West a dédié le show à sa mère, suite à sa mort inattendue, avant de quitter la scène, marquant ainsi un moment historique pour Coachella.


Rage Against The Machine, 2007

 

Rien n'a autant secoué Coachella que le retour de Rage Against The Machine, au premier sens du terme. Après avoir été en tête d'affiche de la première édition en 1999, le groupe a rapidement disparu des radars. Sept ans plus tard, RATM a fait son retour sur la scène du festival, pour le plus grand plaisir d'une foule de près de 100 000 fans, considérée encore à ce jour comme la plus grande de l'histoire de Coachella.

Ouvrant la danse avec "Testify" avant d'enchaîner avec une setlist très bien ficelée, le groupe a pris d'assaut le dimanche soir pour une ambiance survoltée.

Armés de titres politiquement engagés, devant une foule qui enchaînait les pogos, ce qui était censé n'être au départ qu'un show exclusif s'est transformé en véritable réunion de groupe.


Roger Waters, 2008

 

La performance de Roger Waters restera à jamais gravée dans les mémoires, non seulement pour sa musique, mais aussi à cause du cochon gonflable géant qui a survolé le public. Quoi qu'il en soit, jamais de fausse note pour le leader de Pink Floyd, qui a encore une fois rencontré un immense succès à Coachella.

Avec des classiques indémodables tels que "Wish You Were Here" et "Shine On You Crazy Diamond", Roger Waters mérite indéniablement sa place sur cette liste. Revenons cependant quelques instants sur le cochon gonflable qui a volé au-dessus de la foule pendant "Sheep", faisant de ce show l'un des plus connus de Coachella.

L'animal, décoré d'innombrables messages politiques, affichait fièrement l'inscription "Obama", en hommage à la célèbre pochette de l'album Animals de Pink Floyd. Contrairement à ce que pensait le public à l'époque, ce lâcher de cochon n'était pas du tout prévu.

Les organisateurs du festival ont offert une récompense de 10 000 $ ainsi que quatre billets pour Coachella valables à vie à toute personne qui retrouverait le cochon gonflable. Sa carcasse a été retrouvée à Palm Springs trois jours plus tard.


The Cure, 2009

 

Réputés pour leurs concerts passionnés et leurs sets sans fin, le show de The Cure a dû être interrompu par les équipes de Coachella, ce qui n'a pas pour autant empêché les rois du rock gothique de continuer leur show.

Autre record en matière de rappel, Robert Smith s'était exclamé, sous sa tignasse légendaire, "on nous a dit qu'on ne pouvait jouer plus qu'une chanson, c'est ça ouais !". En plein milieu de leur grand classique des années 80 "Boys Don't Cry", une demi-heure après le couvre-feu, les organisateurs ont coupé le son de la Main Stage. Pas découragé pour autant, le groupe a continué à jouer, encourageant la foule à s'approcher de la scène, pour un concert en chœur improvisé.

Ce n'est qu'au bout de trois heures que The Cure a fini par quitter la scène, prouvant une fois de plus que rien ni personne ne pouvait les arrêter.


Pixies, 2004

 

Après une pause de onze ans, le célèbre groupe de rock alternatif s'est réunit pour une tournée exceptionnelle de 16 dates, comprenant une apparition spéciale à Coachella 2004.

Entre leur réunion, plus qu'attendue par les fans, et leur ajout de dernière minute à la programmation de Coachella, le festival a atteint des chiffres records, devenant très vite la première édition à guichet fermé depuis sa création.

Forts de ce succès, les Pixies ont à nouveau fait la tête d'affiche de Coachella dix ans plus tard, pour un autre show sans faute. Il ne reste plus qu'à espérer qu'ils reviennent aussi en 2024...


Coachella 2020 aura lieu du 10 au 12 et du 17 au 19 avril. Retrouvez plus d'information sur notre guide Coachella 2020 et réservez vos pass, billets de camping et packages.

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Festicket pour recevoir des offres exclusives et des recommandations directement dans votre boîte mail. Vous recevrez aussi par e-mail l'actualité du monde des festivals grâce à Festicket Magazine !